Ducharme donne des échantillons de chocolat


        Extrait:

         Comme malgré nous (personne n’aime ça être méchant, amer ou réactionnaire), nous passons notre temps à dire du mal. Ça ne m’échappe pas, même habillé en chef chocolatier qui n’a jamais fait de chocolat. Je me confectionne un sourire au visage comme un enfant à la maternelle se confectionne un noeud à ses souliers. C’est gauche mais ça tient. On dit qu’un sourire offert est tout ce qu’il faut pour en obtenir un en retour alors j’en attend, même si c’est con attendre les choses parce qu’elles ne viennent pas parce qu’on les attend.

        – Madame, vous avez gagné! Voulez-vous que je vous dise quoi? […] Un chocolat!

        – Juste ça?

       « – Non mais ta gueule vieille conne de merde qui vit dans un pays où les oreilles te sillent tellement y’a pas de guerre pis qui se fait offrir un joujou de plus gratuit pendant qu’a roule ses 200 kilos trempés de poush-poush Chanel au Sears en plein milieu d’la semaine! »

       Du moins, c’est ce que j’ai envie de lui dire. Sa face de King Charles Spaniel entrain de chier trahit le vide d’entre ses tempes plus clairement qu’un «Vacant» sur une chiotte mobile. Mais voilà que c’est moi qui dit de la merde à propos d’elle, alors je reserre le noeud de mon sourire qui s’était slacké.

        – Désolé de savoir que ça ne fait pas votre bonheur, Madame; en voici un deuxième.

       À c’t’heure, je m’en fous de ce qu’elle répond, parce que je suis une p’lote. Qu’elle en rajoute ou qu’elle en enlève, ça change rien: je me fais fourrer, je ferme ma gueule, j’avale. Et j’aime ça, même. J’y prends un vilain plaisir à me faire glory hole sans prendre l’occasion de faire regretter à l’autre d’y avoir crissé son sexe. Son p’tit air insatisfait, j’le prends. Je suis Monsieur Teste et je la capte, la chipie. Pis je Fais rien. Elle m’appartient.

        Du reste, j’ai de la musique pour se sentir tantôt comme une goutte dans un fleuve; tantôt comme celui-là en entier; tantôt comme un carré de beurre qui fond sur une poêle; tantôt comme une allumette qui se fait gratter; tantôt comme un rhizome qui s’étend et n’arrête (ni ne commence) jamais. Ou quelque chose de beau comme ça, là.

again (after ecclesiastes) – David Lang, int. Hillier & Ars Nova Copenhagen

River Man (Alternate Version) – Nick Drake

Générique de L’ascenseur pour l’échafaud – Miles Davis

A Day In the Life (Beatles) – Wes Montgomery

Avalanche – Leonard Cohen

Adventure in Space – Luis Bonfa

Advertisements